Alternatives aux fenêtres PVC

Nous avons passé en revue les avantages du PVC, mais quid des alternatives aux fenêtres PVC ? L’aluminium fait un petit retour grâce aux progrès réalisés en termes d’isolation et les nombreux motifs décoratifs, bien qu’il ne soit pas aussi efficace que le PVC. Le bois reste le bois, ce matériau noble a encore ses adeptes, qui le choisissent souvent sur des critères économiques ou purement esthétiques.

Ces choix sont souvent dictés par des critères de goûts, car si on regarde les choses de manière pragmatique, la fenêtre en PVC est celle qui comporte le plus d’avantages. Le reste, c’est une question de choix personnel. Une ancienne maison de village restaurée sera toujours plus jolie avec des châssis en bois.

Le bois

Le bois reste bon marché (un peu moins cher que le PVC), a de bonnes performances isolantes mais demande un entretien et est sujet aux aléas du climat. Lorsque les essences proviennent de forêts gérées dans l’esprit du développement durable, il s’agit aussi d’un choix écologique.

L’aluminium

Des progrès ont été faits grâce aux systèmes de rupture de pont thermique, mais l’isolation reste toujours le point faible des châssis en aluminium. Elles sont aussi sujettes à la condensation. Evitez à tout prix les châssis en aluminium dépourvus de rupture de pont thermique ; ils plomberaient votre facture énergétique. Les fenêtres en aluminium se déclinent sous de nombreuses couleurs.

Combo bois-aluminium

Ce type de fenêtre est intéressant car il combine les qualités de ces 2 matériaux, mais il est horriblement cher par rapport aux autres alternatives. La structure intérieure est en bois (pour l’isolation), tandis qu’un revêtement en aluminium laqué recouvre le tout (résistance et entretien nul).